samedi 31 mai 2014

Entretien avec l'abbé Cardozo, 20 avril 2014 (Dimanche de Pâques)


Cet entretien est déjà paru dans le bulletin n° 4 de Reconquista (mai 2014), que nous vous invitons à télécharger
Nous confions le traducteur à vos prières. 
Source: 

ENTRETIEN AVEC LE R.P. CARDOZO AU MONASTERE DE LA SAINTE CROIX, BRESIL. 


Le dimanche de Paques, nous avons eu un court entretien avec le Père Cardozo. Environ 200 fidèles, venus de différentes missions, ont assistés aux cérémonies et conférences de ces jours. 

« Ce fut une grande grâce vivre cette semaine Sainte avec Son Excellence Mgr. Williamson, le Père Faure, Don Tomas, vous, les moines… Que pouvez-vous me dire des conversations tenues en ces jours avec Monseigneur ? 

- Mgr nous a mis au courant de quelques nouvelles, comme celle donnée par Mgr Fellay et un de ses assistants au sujet d’une éventuelle “reconnaissance par Rome” de la néo-fraternité, sans aucun compromis de celle-ci avec Rome. 

- Et cela ne serait-il pas bénéfique? 

- Pour l’ennemi, je le crois bien! Nos anciens confrères nous répèteraient que rien n’a été compromis, qu’ils ont tout obtenu, qu’il n’y eut aucune signature, mais … devant telle « générosité romaine », qui oserait faire la moindre critique à François ou au Concile Vatican III dorénavant ?!!... Rome embrasserait la neo-frat. Mais pour la suffoquer dans le silence !!!... D’autre part la manœuvre permettrait de retenir une grande partie des prêtres avec l’illusion de continuer à faire le travail de la Tradition dans cette fausse église conciliaire. Voyez ce qui se passa avec la FSSP, l’IBP ou les Prêtres de Campos! Où est l’avertissement de notre fondateur d’attendre la conversion de ces gens avant tout arrangement avec eux !!!?. Comme commenta un prêtre de Sao Paulo : “Mgr. Lefebvre est mort!”... maintenant donc, faisons ce qui nous plait de son œuvre !!... Nous sommes davantage préparés et plus saints que lui! 

- Comment voyez-vous les choses en Europe ? 

- A la fin de l’année dernière, environ 28 prêtres formaient la résistance ; fin Janvier de cette année, ils ont presque triplés ! La lettre des moines dominicains a animé beaucoup au bon combat, d’autres prêtres sont en train de s’unir à nous ; l’arrivée comme supérieur des français d’un prêtre qui, entre autres choses, nie le déicide, je pense, ouvrira les yeux de beaucoup ! Le point-clef est que bien qu’ils n’aient pas encore terminés d’avaler (le fait) que Mgr Fellay, reconnaissant l’église conciliaire comme Eglise du Christ et minimisant les erreurs du C.V. II, tombe dans l’hérésie, et donc n’a pas l’autorité pour diriger quelque chose, que penserions-nous d’un supérieur qui nie l’Immaculée Conception et minimise les erreurs de Martin Luther,… on lui devrait obéissance?...quelle différence entre l’exemple donné et ce que fait Fellay ?... Confondre l’église de François avec la Catholique, à laquelle il est impossible d’appliquer les notes de Une, Sainte, Catholique et Apostolique, et soutenir qu’ »elle n’est pas une super hérésie” (lettre aux trois évêques), n’est-ce pas sous-estimer le modernisme, égout collecteur de toutes les hérésies comme l’appela Saint Pie X? 

- Nous avons su que vous êtes allé au Mexique le mois passé, comment est la résistance là-bas ? 

- Croissante par la grâce de Dieu ! J’ai visité la nouvelle mission de Monterrey, qui porte le nom de Notre-Dame de Guadalupe, le Père Trincado la suit et maintient avec de gros efforts les autres de Saltillo, Chihuahua, et C. Juárez ; d’autres prêtres desservent Guadalajara y el DF .

- Vos prochains voyages ? 

- Campo Grande-Brésil, Montevideo, Buenos Aires, Terra de Feu, Tucumán, Jujuy, … 

- Comment va le pré-séminaire ?  
L'abbé Cardozo et ses pré-séminaristes

… Très bien! Notre pré-séminaire de Ipatinga, nous permet de faire une sélection des vocations, trois d’entre elles iront vivre dans un endroit hors du monastère de la Sainte Croix, où ils se formeront spirituellement et doctrinalement en un environnement adapté, grâce à la générosité et à l’appui de Don Tomas.

- Que pouvez-vous ajouter d’autre ?

- Continuons à travailler pour l’Eglise Catholique ! nous continuons faisant des baptêmes dans la mission de Sâo Paulo, nous y fumes le mois dernier, deux belles premières communions (voir photo), les confirmations hier, dans les prochains jours Mgr. Williamson donnera des ordres majeurs au nord du Brésil. Le travail ne manque pas !!!... Ce sont les prêtres qui manquent !!! 

Premières communions à Sao Paulo
-Merci Monsieur l'abbé, avec l'aide de Dieu, nous nous retrouverons à Montevideo, avez vous une dernière recommandation ?

- Ne cessez pas de réciter le chapelet et d'étudier, car combien l'on commet d'erreurs en oubliant le catéchisme le plus élémentaire ! Plus nous connaissons de Dieu, plus nous l'aimerons et plus nous lui serons fidèles. Courage et en avant !

Nous avons ensuite quitté le père, qui dessert plus de dix missions rien qu'au Brésil, et quelques autres en Uruguay, en Argentine et au Mexique.

Frederico de Lima