mercredi 8 août 2018

MILES CHRISTI XVI ( Été 2018 ) (1/2)

Nous publions aujourd'hui la première partie du Miles Christi (de Monsieur l'abbé Chazal) qui, une fois de plus, nous apporte réconfort : la grâce de Dieu est toujours en action et les âmes droites peuvent trouver la Vérité.

Fleurs d'hiver


La crise dans l’Église ressemble à un interminable hiver sibérien ; pas étonnant que la Russie doive jouer un un rôle dans la fin de cette crise. Cependant, comme tant d'edelweiss, d’héroïques fidélités individuelles compensent pour les débâcles des congrégations et l'apostasie des nations.

Un bel exemple est Mrs Rona Lucy Joyner, qui travaillait comme audit. Pour elle, les choses doivent être prouvées ; son esprit est toujours en train de chercher, d'enquêter, mais, surtout, les choses doivent être vraies ou fausses.

Cette notion vaut de l'or : c'est le « est est non non » de Notre Seigneur ; et une fois que l'on y a adhéré, il a d'infaillibles résultats : du protestantisme à l'endroit où elle s'attendait le moins à atterrir : l’Église catholique.


Même si elle est née au sein de la « Church of England », ses ancêtres étaient les Gataker, qui créèrent la Confession de Foi de Westminster, la branche puritaine de l'Anglicanisme.  Tout était donc contre le catholicisme, si ce n'est cet esprit d'investigation, affirmant que c'est soit vrai, soit faux.

Dites-moi si je me trompe, mais seul un tableau peut expliquer ce voyage de ces 80+16 années vers la Vérité. Voici les plus grosses sectes, beaucoup d'autres ne sont pas mentionnées.

Année Dénomination (et cause de l'entrée dans cette secte) Cause de départ
1922 « Church of England » (par la naissance seulement) Devient athée, «évolutionniste» avec son mari méthodiste vers 1952
1956 Adventiste du 7e jour Erreurs au sujet du dimanche
1957 « Église du Christ » (du genre baptiste) car correspond plus avec l’Écriture Regarde un peu partout, rien ne lui paraît correct.


Sectes diverses, dont scientologie
1960 Baptiste indépendante
1963 Presbytérianisme strict Excommuniée car elle refusait de faire baptiser un enfant.


Court passage par le luthéranisme
1966 « Église Évangélique libre d'Australie » Un peu trop libre
1972 Baptiste Laxisme moral dans les cours de théologiens
1979 Rejoint le courant principal du presbytérianisme car Geoff Paxton change d'opinion sur le baptême des enfants. Insatisfaite, en recherche, mécontente des ministres (branchés, libéraux, féministes)
1986 Église presbytérienne de Paul Cornfield Une division se produit, mauvais pasteur
1992 « Église Hollandaise Réformée » Bon ministre renvoyé, remplacé par un libéral
1995 « Frères » : au fond reste presbytérienne, mais reste seule. Un « frère » épouse une divorcée.. Prétexte: « privilège paulin ».... l'église presbytérienne dit qu'il n'y a pas de problème.
2004 « Church Challenge » (« défi de l’Église ») : début du périple dans la religion catholique : sessions café conciliaires « Méditations orientales », charismatisme, modératrices : le « café » est infecté
2005 Reçoit des livres catholiques « Initiation pour adultes » Même désordre, l'église conciliaire refuse de donner un prêtre
2005 Exercices de Saint Ignace avec l'abbé P. Scott, discussions couronnées de succès avec l'abbé Taouk

2013 L'abbé Taouk donne son son sermon anti-résistance : « Vous êtes tous en train d'aller en enfer » : elle rejoint la Résistance


…. toutes ces erreurs, toutes ces sectes vaincues par une seule idée : « Ce qui est, est », le principe, tel qu'il est affirmé par Notre Seigneur : « Que votre oui soit oui, que votre non soit non ; tout le reste vient du malin ».

Il est très consolant de voir que, malgré tout le mal présent et les innombrables afflictions et confusions qui tourmentent l’Église, la « lumière qui éclaire tout homme qui vient dans le monde » continue à photosynthétiser la vie éternelle. Tout ce dont elle a besoin est un petit brin d'herbe bien disposé.